Retour Gwalarn
Retour
TV Breizh
Retour
Ar Brezhoneg er media
le breton dans les médias
Retour
Ar Brezhoneg
la langue bretonne


 

Article de: http://www.britia.com
 

TVBreizh      ouverture vendredi 1er septembre

Première chaîne généraliste en France à vocation identitaire, TVBreizh ouvre l'antenne vendredi. Elle sera visible sur le câble et le satellite dans les bouquets basiques donc sans abonnement supplémentaire.

Fest noz et concert marqueront le début de la chaîne. A partir de 19h30 à l’Arsenal maritime (porte Gabriel) avec Are saound sistem, Merzhin, Black Label zone, Carré Manchot, les Frères Morvan, Skolvan, Baron et Anneix. Et avec la présence de Dan ar Braz, Denez Prigent, Gilles Servat… fest-noz marquera

TV Breizh

Le budget de la chaîne celtique atteint les 100.MF. Parmi les actionnaires le groupe Artemis (Fnac, Printemps, La Redoute) du milliardaire breton François Pinault (27% du capital), TF1 (22%), le Crédit Agricole de Bretagne (15%) mais aussi des investisseurs plus "exotiques" tels l'italien Silvio Berlusconi (13%), l'Australien Rupert Murdoch (13%), le publicitaire Jean-Claude Darmon (15%) et le groupe Panavi de René Ruello (4%).

Voulue par Patrick Lelay, président de TF1, la chaîne émettra pratiquement toute la journée sur deux canaux son, l'un en breton l'autre en français. TV Breizh émettra de 7h30 à 12h30 et de 17h30 à 22h30, depuis les studios de l'Arsenal de Lorient. Le tout gratuitement à condition de s'abonner au bouquet de base du câble ou des prestataires satellitaires TPS et Canal Satellite. Au programme : pas d'info mais des débats quotidiens (animés notamment pas Patrick Poivre d'Arvor), des magazines d'investigation, des fictions, des dessins animés doublés en breton, une heure de musique celtique, du sport. La chaîne entend diffuser des cours de breton un an après son lancement. Dans un premier temps, des petits spots de trente secondes illustreront des mots bretons sur un mode ludique. 

La chaîne puisera également dans le fonds abondant de ses cousines celtiques d'outre-Manche. Rozenn Millin, directrice générale, comptabilise 600 films estampillés pays celtes susceptibles d'être diffusés. 

Finalement, Patrick Le Lay n'a pas voulu que TVBreizh s'incrive dans le club des chaînes à option, comme annoncé il y a un an. La chaîne se financera donc par la seule publicité. Patrick Le Lay assure que l'affaire est viable. Le PDG mise sur un potentiel d'audience de 3 millions de foyer, dont la moitié hors Bretagne.
Patrick Poivre d'Arvor, présentateur vedette sur TF1
Patrick Poivre d'Arvor, vice-président de TVBreizh

La chaîne ne va pas sans inquiéter la presse papier régionale, non associée au projet et qui voit là un prédateur alléché par le gâteau publicitaire régional que constitue notamment la grande distribution. Aujourd'hui, l'État français, interdit aux grandes enseignes de faire de la publicité sur les écrans TV mais, sous la pression du parlement européen, la donne pourrait changer.

Quant aux élus et militants, ils attendent de voir pour juger la tonalité politique de la future chaîne privée. La plupart plaident pour un droit d'expérimentation trop heureux de l'imminence d'un nouveau territoire d'expression.
 

© Yves Thétiot