Retour Gwalarn
Retour
Ar Brezhoneg
la langue bretonne
Retour
Ar Brezhoneg er media
le breton dans les médias
Retour
TV Breizh

Ceci est le dossier de presse communiqué par TV BREIZH.

Sommaire

Introduction - Le mot du Président: Patrick Le Lay

  1. Une conjoncture riche et porteuse
  2. La ligne éditoriale
  3. Les programmes
  4. Le bilinguisme
  5. Un outil de développement régional
  6. La diffusion
  7. Internet

Annexes

A1. Grille d'hiver
A2. Fiches signalétiques de quelques programmes

Le mot du président

Le 1er septembre 2000 TV Breizh, première chaîne généraliste régionale bilingue en Europe, commencera à émettre en numérique depuis Lorient.

TV Breizh est avant tout la chaîne des Bretons, qu'ils soient en Bretagne dans les cinq départements, en France en particulier en Région Parisienne ou n'importe où en Europe.

TV Breizh parlera aux Bretons de la Bretagne, de son actualité, de ses problèmes, de ses aspirations, de ses rêves, de son histoire et de sa culture.

TV Breizh nourrit une ambition culturelle européenne: celle de se consacrer au développement de la culture celtique, richesse des populations de l'Extrême Ouest Européen: Ecosse - Irlande -Pays de Galles - Bretagne - Galice, culture qui depuis vingt siècles a été laminée ou occultée par le poids des civilisations gréco-latines ou saxonnes, et qui pourtant a survécu, preuve de sa force et de sa vitalité. Mais TV Breizh est une chaîne d'ouverture qui entend dialoguer en permanence avec toutes les cultures minoritaires qui font la richesse du Continent Européen et du Monde Méditerranéen.

TV Breizh sera une chaîne moderne, jeune, ouverte sur la vie, la culture, la musique. Elle permettra à l'ensemble des témoins de la société civile, politique, culturelle de parler en toute liberté de la Bretagne ou de la culture celtique en s'ouvrant à toutes les tendances, les opinions qui caractérisent l'opinion bretonne dans le respect des convictions de chacun et en dehors de tout extrémisme.

TV Breizh veut donner de la Bretagne l'image de ce qu'elle est: un pays moderne, dynamique, travailleur, ouvert sur le monde. Un pays de terre et de mer. Un pays où toute réalité s'inscrit dans une composante de rêve ou de mythe.

TV Breizh sera bilingue. En français, bien entendu, langue véhiculaire de tous les Bretons, en breton le plus possible. Le maintien, la diffusion, l'enrichissement de la langue bretonne, loin d'être un anachronisme, est un devoir pour tout Breton. TV Breizh sera ainsi un moyen supplémentaire de diffusion et d'apprentissage d'une langue bretonne moderne et réelle dans la lignée du mouvement entrepris depuis de nombreuses années par grand nombre de ses défenseurs.

TV Breizh est une initiative privée, hors de tout lien politique ou confessionnel, guidée simplement par l'amour du pays. C'est un pari risqué. Je voudrais en remercier les actionnaires et ceux qui l'ont soutenue

François PINAULT qui a voulu ce projet et en est le premier actionnaire,

Rupert MURDOCH qui a accepté de participer à cette aventure par amitié pour la Bretagne,

Silvio BERLUSCONI qui a trouvé que le concept de TV Breizh s'inscrivait dans sa vision culturelle européenne et le Président de Médiaset: Fedele CONFALONIERI, administrateur de TV Breizh, dont la connaissance de l'histoire et de la culture bretonne est impressionnante,

Gilles AUVRAY, Directeur Général du Crédit Agricole du Morbihan, qui a cru au projet et a su convaincre ses collègues des autres Caisses Départementales de Loire Atlantique, Côtes d'Armor, Morbihan et Finistère de participer.

René RUELLO, Président de Panavi, exemple type des nouveaux entrepreneurs bretons, qui savent allier esprit d'entreprise et préoccupation culturelle.

Jean-Claude DARMON qui a dit oui dès le premier jour en se souvenant que c'est au FC Nantes qu'il a commencé son aventure professionnelle.

Le Conseil d'Administration de TF1 qui a accepté d'inscrire TV Breizh dans son bouquet de programmes, et les collaborateurs de la chaîne qui ont, depuis l'origine, apporté leur temps et leurs compétences.

Enfin, je voudrais remercier le Conseil Régional de Bretagne et le District de Lorient en la personne de leurs Présidents, Monsieur Jocelyn de Rohan et Monsieur Jean-Yves LE DRIAN, pour leur aide et leur enthousiasme, et le CSA en la personne de son Président Monsieur Hervé BOURGES et de tous ses membres pour la qualité de l'accueil qu'ils ont apporté au projet.
 
 

Patrick Le Lay








Une conjoncture riche et porteuse

Un public potentiel important

TV Breizh s'adressera aux Bretons de Bretagne (Loire Atlantique, Ille et Vilaine, Côtes d'Armor, Morbihan et Finistère) et de l'extérieur, ainsi qu'à tous les amoureux de la Bretagne et des pays celtiques (Irlande, Ecosse, Pays de Galles, Cornouailles)

> Le public potentiel en Bretagne est de 1,4 million de foyers, soit environ 4 millions d'habitants.

> En ce qui concerne le reste de la France, une étude menée par l'Institut IPSOS dans le cadre de ce projet a permis de faire ressortir un certain nombre de données

- 650 000 foyers établis en France hors de Bretagne se sentent tout à fait bretons, soit environ 2 millions de personnes.

- 16 % des individus interrogés se déclarent très attachés à la Bretagne, soit près de 10 millions de personnes.

Le renouveau de la culture bretonne

La Bretagne est une région celtique où le sentiment d'appartenance à une culture commune et spécifique a toujours été fort. On peut en donner quelques signes

> La musique bretonne et la musique celtique ont connu ces dernières années un remarquable renouveau: les bacs des disquaires sont remplis de CD de dizaines de ces groupes et chanteurs, les concerts fleurissent en Bretagne et au-delà, le Festival Interceltique de Lorient réunissait l'été dernier 450 000 personnes...

> Les cours de breton du soir n'ont jamais été aussi fréquentés. De même les écoles Diwan (écoles associatives qui enseignent en langue bretonne) et les écoles bilingues publiques et privées connaissent un essor considérable.

> Enfin, un grand nombre d'acteurs du monde économique se mobilisent en faveur de la Bretagne et de son développement.

L'essor des télévisions régionales en Europe

Un autre constat vient renforcer ces données : en Europe de l'Ouest, la France est le seul pays qui ne compte pas encore de véritables chaînes de télévision régionales.

Les seuls supports télévisuels présents en Bretagne sont des décrochages de chaînes nationales (M6 et France 3) mais ces émissions ne sont que le complément d'une ligne éditoriale établie à Paris. Quelques chaînes locales (TV Rennes par exemple) sont également implantées, mais elles ne touchent qu'une partie très réduite de la population bretonne et n'émettent pour la plupart d'entre elles qu'à certains moments de la journée. .

L'offre était donc jusqu'à présent très limitée, surtout si on la compare à celle des autres pays celtiques: le Pays de Galles, l'Irlande et l'Ecosse sont dotés de plusieurs chaînes, de langue celtique ou bilingues, privées ou de service public.

L'arrivée des nouvelles technologies

La création de nouvelles chaînes de télévision était, jusqu'à l'arrivée du satellite, très limitée en France. En effet, le réseau hertzien est déjà saturé, et les réseaux câblés ne concernent que les zones urbaines. Avec les bouquets satellitaires c'est une capacité de diffusion supplémentaire qui s'ouvre aux nouveaux opérateurs.

TV Breizh disposera donc à la fois d'une diffusion par réseau câblé et par satellite, en attendant l'arrivée du numérique hertzien en 2002.


La ligne éditoriale

Elle se définit par plusieurs caractéristiques Tous entourés de mer, les pays celtiques partagent un patrimoine culturel commun des langues d'une même origine, une forte tradition musicale, ...

TV Breizh sera le reflet de cet espace multiculturel européen, profondément enraciné dans sa géographie et son histoire, mais égaiement tourné vers l'avenir et le reste du monde.
 

TV Breizh est une mini-généraliste

> Elle offre tous les types de programmes présents dans une chaîne généraliste films de cinéma, fictions, talk-shows, magazines, documentaires, musique, sports, programmes jeunesse etc.

> Dans un premier temps, elle mettra cependant l'accent essentiellement sur les programmes plutôt que sur des journaux quotidiens d'informations régionales, déjà largement présents sur d'autres chaînes (France 3, M6) et sur les radios régionales et locales.

> Elle diffuse tout au long de la journée, et non pas sous forme de décrochages régionaux.
 

TV Breizh sera l'écho d'une Bretagne vivante et active. Dans les talk-shows et les magazines elle entend donner la parole à tous ceux qui en sont les acteurs. Elle n'hésitera pas à aborder tous les sujets sur lesquels les Bretons de l'intérieur et de l'extérieur s'interrogent.

La part du divertissement et du rêve est tout aussi importante, grâce aux nombreux films de cinéma qui seront proposés, à une forte présence quotidienne de la musique à l'antenne et au soutien de personnalités connues pour leur attachement àla Bretagne.

TV Breizh se veut résolument jeune et dynamique, à l'opposé d'une vision passéiste de la Bretagne.

Cette modernité se traduira par le ton de l'antenne, le choix et la mise en forme des programmes, les moyens techniques utilisés et une entrée de plein pied dans l'lnternet avec la création d'un portail breton.

TV Breizh "parlera" de la Bretagne et des pays celtiques au sens le plus large. Si les thèmes abordés auront généralement un point d'ancrage en Bretagne, ils sauront aussi s'enrichir en traversant les frontières.

TV Breizh sera résolument apolitique et non-confessionnelle ; elle ne sera pas une chaîne sectaire mais ouvrira son antenne à tous les sujets et toutes les idées susceptibles de faire progresser le débat breton.

L'arbitrage du CSA garantira la neutralité de la chaîne.


Les programmes

> La musique

Elle est l'un. des facteurs déterminants du renouveau de la culture bretonne ; elle sera donc omniprésente dans la grille de programmes. II s'agira de musique bretonne et celtique au sens le plus large du terme, et ces émissions prendront en compte les goûts éclectiques du public potentiel de TV Breizh : on verra aussi bien U2 ou Stereophonics, par exemple, que des chanteurs traditionnels bretons ou Loreena Mc Kennitt.

> Les films de cinéma

Ils seront un autre point fort de la chaîne, choisis en fonction de leurs thèmes, et comportant un ancrage (de près ou de loin) en Bretagne ou dans le monde celtique (par le sujet, les lieux de tournage, les références culturelles). Nous puiserons donc dans les catalogues bretons, français, écossais, gallois, irlandais, américains, australiens etc. (environ 700 titres répertoriés).

> La retransmission d'événements culturels ou sportifs

Ces événements tels que les grands concerts, les matches de foot importants des clubs bretons, les départs des courses cyclistes ou de régates seront une composante importante de la grille de programmes. La chaîne sera également très présente sur tous les festivals, en particulier en été, et saura adapter sa grille de programmes pour coller à la vie culturelle et sportive de la région.

> Les talk-shows

Chaque jour, l'antenne suivra l'actualité politique, économique, culturelle et sportive en s'ouvrant à des invités qui pourront s'exprimer en toute liberté durant une demiheure.

Issus du monde économique, social ou politique, ils exposeront leurs points de vue sur les questions "chaudes" du moment.

Les écrivains, les artistes, les musiciens pourront également venir présenter leurs dernières oeuvres.

Une fois par semaine, un débat enregistré dans nos studios de Lorient, réunira les acteurs politiques économiques, économiques ou culturels de la région.
 

> Les magazines

Trois magazines se feront également l'écho de ce qu'est la vie des Bretons : un magazine de la mer, un magazine de la terre et un magazine des sports. Tous trois seront produits en Bretagne et réalisés spécifiquement pour la chaîne. Ils représenteront un ancrage fort dans la vie quotidienne de la région.

* Un magazine des sports donnera aux téléspectateurs l'occasion de revivre les bons moments des manifestations sportives de la région, des matches de football importants aux grandes courses cyclistes, en passant par les sports celtiques comme le gouren (lutte bretonne) ou les Highland games (Jeux d'Ecosse). Un accent particulier sera mis chaque semaine sur la voile et nous proposerons également une série hebdomadaire à base d'archives consacrées aux grandes heures du sport breton.

* Armor, le magazine de la mer: il évoquera tous les sujets liés au monde de la mer. Conçu comme un lieu d'information, d'investigation et de débat, il pourra soulever àtravers des reportages sur le terrain les problèmes qui secouent le monde maritime, qu'ils s'agisse de la crise de la pêche, de l'avenir des arsenaux ou de la sécurité en mer...

* Argoat, le magazine de la terre: sur le même principe qu'Armor, ce magazine évoquera le monde rural et l'intérieur des terres bretonnes. II traitera sans tabou des questions importantes en matière d'agriculture, d'environnement, d'aménagement du territoire, de tourisme vert...

> dès septembre 2000

* Programmes jeunesse: TV Breizh n'oublie pas les petits, qu'ils soient d'âge scolaire ou pré-scolaire et leur proposera chaque jour deux heures d'émissions spécifiques. Ces programmes permettront en particulier aux enfants bretophones d'avoir accès à des dessins animés dans leur langue, puisqu'ils feront partie des programmes proposés en bilingue. (cf. fiches signalétiques en annexe)

* Fictions: TV Breizh donnera chaque semaine à voir et à revoir, à découvrir ou àretrouver, les héros de films et de séries télé de Bretagne ("L'affaire Seznec", "Entre terre et mer"...) ou des autres pays celtiques ("Taggart"...).

* Bretons du tour du monde: les Bretons sont de grands voyageurs. lis sont établis aux quatre coins de la planète. Nous lancerons donc quelques jeunes journalistes assoiffés d'aventures sur les routes du vaste monde afin qu'ils ramènent chaque semaine des portraits de ces Bretons d'ailleurs.

* Documentaires: deux heures par semaine seront consacrées à la découverte de la Bretagne et des pays celtiques à travers des documentaires qui pourront s'aventurer sur tous les terrains.

* Les mots dArmor: tout au long de notre première saison, nous émaillerons la grille des programmes de spots de trente secondes qui mettront en images des mots de breton. Réalisés en animation et de façon humoristique sur le principe " un spot, un mot, un gag ", ils permettront aux téléspectateurs non avertis d'apprivoiser la langue bretonne de façon homéopathique et à travers le rire.

> à partir de 2001:

* Cours de breton: Nous diffuserons, dès la deuxième année de fonctionnement, un cours de breton quotidien, composé d'un mini-feuilleton et d'exercices menés par des personnages de dessin animé : " Moutig " le chat et " Loro " le perroquet.

* Programmes histoire: les Bretons ne connaissent pas leur histoire car elle ne leur a pas été enseignée à l'école. Nous leur proposerons chaque semaine un documentaire d'une demi-heure qui leur en ouvrira les portes de façon dynamique grâce à une mise en forme résolument moderne.

* "Les trésors de la Cinémathèque": la Cinémathèque de Bretagne dispose de milliers d'heures de films d'archives sur la Bretagne depuis le début du siècle. TV Breizh sera une fenêtre pour ces images si peu connues et pourtant si chargées d'émotion et d'humour.


Le bilinguisme

TV Breizh appliquera une politique de bilinguisme basée sur le libre choix de chaque téléspectateur. L'arrivée de la diffusion en numérique, par câble et satellite, ouvre de nouvelles possibilités : le téléspectateur aura le choix entre deux canaux son: l'un diffusera en français et l'autre diffusera en breton une partie des programmes.

Ce système a déjà été mis en pratique sur Eurosport: lors de la Coupe du Monde de Football de 1998 : tous les matches y étaient commentés en 16 langues, dont le breton

Sur TV Breizh, dès la première année, tous les programmes enfants seront ainsi disponibles en breton. Progressivement ce principe de double version linguistique sera étendu à d'autres programmes tels que les films de cinéma, certains documentaires et des matchs de football à l'occasion.

Pour mettre en oeuvre cette politique de bilinguisme, la chaîne favorisera l'implantation d'une industrie du doublage en Bretagne. La capacité de TV Breizh à fournir des programmes dans les deux langues augmentera donc graduellement, au fur et à mesure que seront formés les nombreux comédiens, traducteurs/adaptateurs et directeurs de plateau nécessaires.

Enfin, l'antenne accueillera avec plaisir tous ceux qui désireront s'exprimer en breton lors des talk-shows ou au sein des magazines. Ces invités seront alors sous-titrés en français afin que tous puissent avoir accès à leurs propos et que nul ne se sente exclu.

Un outil développement régional

TV Breizh diffusera dix-sept heures de programmes par jour. Sur ce volume horaire, cinq heures seront des heures " fraîches ", c'est à dire de première diffusion.

Une partie de ces programmes (environ deux heures quotidiennes) sera achetée sur catalogue : les films de cinéma, les dessins animés, les fictions TV, certains documentaires etc... Nous nous adresserons en particulier aux chaînes des autres pays celtiques pour ces achats de stock.

Les trois heures restantes seront produites spécifiquement pour la chaîne et la fabrication de ces émissions sera en grande partie confiée à des sociétés de production régionales. II s'agira notamnent des émissions musicales, des captations d'événements culturels ou sportifs, de certains documentaires, des films d'animation et des magazines.

L'arrivée de TV Breizh permettra ainsi à l'industrie de la télévision de se développer dans la région : d'ores et déjà, de nombreuses sociétés de production sont suffisamment structurées pour être susceptibles de participer à un tel projet. Elles n'attendent que cette occasion pour s'agrandir. Ce développement d'une industrie de programmes, soutenu par le Conseil Régional, entraînera la création d'emplois qualifiés en Bretagne. Un tel projet devrait à terme favoriser l'émergence de jeunes talents.

En optant pour une implantation dans la zone de reconversion de l'arsenal maritime de Lorient, TV Breizh s'inscrit volontairement dans une logique de diversification du tissu économique régional et contribue ainsi à un nouvel aménagement du territoire.

La ville de Lorient envisage ainsi de promouvoir l'installation d'un " pôle image "dans le sillage de la chaîne. D'ores et déjà, des entreprises de production audiovisuelles sont en cours d'installation .


La diffusion

Tout téléspectateur abonné à l'un des bouquets satellites numériques TPS ou Canai Satellite pourra recevoir TV Breizh, la chaîne étant comprise dans les offres de base.

TV Breizh sera également proposée par les principaux câblo-opérateurs.

Un canal diffusera en français, l'autre en breton une partie des programmes, le tout en stéréo. TV Breizh diffusera de 7h 30 du matin à 0h 30 du matin.

Sur ces 17 heures quotidiennes, la chaîne proposera 5 heures de programmes " frais " par jour, diffusés de 17 heures 30 à 22h30.

Ils seront multidiffusés à différents moments de la journée, afin que chacun puisse regarder les émissions de son choix au moment qui lui convient le mieux.
 

17h30 à 18h30 : programmes jeunesse

18h30 à 19h30 : deux talk-shows

19h30 à 20h30 : musique

20h30 à 22h30 : cinéma, magazines, documentaires et événements.
 

Le nombre et les périodes de rediffusion de chacun de ces programmes seront décidés en fonction de leur durée et de leur contenu : par exemple, les films de cinéma, la musique, les documentaires etc... peuvent être rediffusés sur une durée de plusieurs semaines, alors que certains magazines renvoyant en partie à l'actualité ne seront pourront être programmés que sur une période de quelques jours.


Internet

L'arrivée de la télévision a bouleversé la vie des Bretons depuis une cinquantaine d'années. Aujourd'hui, les supports modernes de communication et d'information ouvrent une nouvelle ère que TV Breizh ne saurait manquer. Nous nous attacherons en particulier à affirmer une présence forte sur Internet, qui se mettra en place en deux temps Le site s'inscrira dans une logique de prolongement de notre antenne : au delà de la simple consultation de la grille des programmes, l'internaute y trouvera un développement de certaines émissions, notamment dans les domaines de la musique, de la jeunesse, des sports et de l'histoire.

C'est également à travers tv-breizh.com que les téléspectateurs pourront expérimenter l'interactivité : tous les débats initiés par la chaîne dans les magazines ou au sein des talk shows se poursuivront sur le Net qui sera un lieu d'échange d'opinions et de forum ouvert à l'ensemble de la population.

Enfin, TV Breizh souhaite proposer des contenus utiles à tous : une palette de services essentiels comme la météo, la météo marine, des petites annonces, un guide des spectacles de la région ...seront disponibles sur le site.

Un tel portail devra, au delà du site tv-breizh.com, être le lieu où se retrouveront tous les internautes qui s'intéressent, de près ou de loin, à la Bretagne et aux pays celtiques. On y trouvera

> Des sites spécifiques ayant trait au monde breton et celtique, dans des domaines aussi variés que la culture (cuisine, arts graphiques, langue bretonne, histoire..., l'économie, les loisirs (gastronomie, tourisme, mode...) etc.

> Un hébergement de pages personnelles, qui constitueront un prolongement naturel de l'espace communautaire de tv-breizh.com.

> Des liens avec tous les meilleurs sites consacrés à la Bretagne et aux pays celtiques.

Fiches signalétiques de quelques programmes

Musique

• Format 52 minutes

• Programmation Quotidienne ( 7 jours sur 7 )

• Multidiffusion

Chaque émission sera diffusée 4 fois à différents moments de la journée sur une durée de 2 à 3 semaines.

• Description de l'émission

Les programmes musicaux constituent de grands rendez-vous, d'autant plus que la musique bretonne et celtique est très peu présente sur les écrans des autres chaînes de télévision.

Ces émissions, produites par une société spécialisée et ayant une bonne connaissance de ce type de musique, seront spécifiquement et exclusivement commandées par la chaîne.

Le public breton étant très éclectique en matière musicale, il lui sera proposé de la musique celtique au sens le plus large: on y verra aussi bien des groupes de rock gallois que des pipe-band écossais, des chanteurs traditionnels bretons que les grand noms de la pop irlandaise... L'émission pourra aussi accueillir des groupes en tournée dans la région avec une préférence pour la " world Music " particulièrement appréciée en Bretagne.

Chaque jour de la semaine sera consacré à un thème particulier: le lundi, le " Top Breizh ", un top 50 celtique, le mardi " B.new.club " consacré à la musique folk et traditionnelle, le mercredi , du rock et des variétés, le jeudi, " Celtic traveller ", un tour des villes celtiques en musique, le vendredi "Lorient express ", un journal musical, le samedi un concert et enfin le dimanche des portraits d'artistes, de la musique classique ou du jazz.

Soirées Cinéma

• Format Deux heures environ

• Programmation Bi-hebdomadaire: mardi et jeudi

• Multidiffusion

Chaque module sera diffusé 4 à 5 fois à différents moments de la journée sur une durée de 5 semaines

• Description de l'émission

Tous les films diffusés auront un rapport proche ou lointain avec l'univers breton ou celtique.

Chaque film sera suivi d'un ou plusieurs court-métrages qui complèteront la tranche horaire de 2 heures.

Ces deux soirées du mardi et du jeudi auront chacune un caractère défini: l'une sera très contemporaine avec des films récents, et l'autre proposera des films plus anciens, sur un mode "ciné-club".

Des thématiques seront envisagées sur plusieurs semaines lorsque cela sera possible (en fonction de la disponibilité des droits: "Chabrol en Bretagne", "L'indépendance écossaise à l'écran", "Nantes et Jacques Demy", "Le jeune cinéma gallois", "Le conflit d'Irlande du nord ", "Sean Connery, acteur écossais" etc.

Nous avons mis au point un catalogue de films de cinéma concernant l'ensemble du territoire celtique, et nous disposons donc à présent d'une base de données comprenant environ 700 titres.

Ces films de cinéma font partie des programmes que nous envisageons de doubler. Le doublage des fictions étant une opération complexe, nous progresserons au fur et à mesure du développement de nos capacités afin d'en programmer régulièrement en vB et en VF simultanément.


L'événement de la semaine

• Format
Deux heures environ

• Programmation
Hebdomadaire: le dimanche soir

• Multidiffusion
Chaque édition sera diffusée 4 fois à différents moments de la journée sur une durée d'une semaine.

• Description de l'émission:
Chaque semaine TV Breizh proposera à son public la retransmission d'un événement important de la vie culturelle ou sportive bretonne ou celtique, suivant le principe: "vous n'avez pas pu y être, TV Breizh a suivi l'événement pour vous".

Nous suivrons ainsi

> Les grands concerts

> Les festivals: Étonnants voyageurs à Saint-Malo, le Festival du film britannique à Dinard, le Festival du court-métrage de Brest...

> Les grands événements sportifs

Cette politique de programmation d'événements sera intensifiée durant la saison estivale, pour être le reflet de l'activité particulièrement festive de la Bretagne en juillet-août. La chaîne suivra de près les grands festivals comme les Fêtes de Cornouaille à Quimper, le Festival Interceltique de Lorient, la Saint-Loup à Guingamp, les Vieilles Charrues à Carhaix etc...


Jeunesse

• Format
Une heure le matin, avant le départ pour l'école, et une heure en fin d'après-midi. Une tranche supplémentaire de deux heures le dimanche matin.

• Programmation
Tous les jours (7 jours sur 7)

• Description de l'émission
L'originalité de notre offre tiendra à plusieurs facteurs

> Les interprogrammes qui feront le lien entre les différents dessins animés seront spécifiques à TV Breizh. Ils consisteront en des sketches de présentation mettant en scène la " mascotte " de la chaîne, à laquelle les enfants pourront s'identifier. Ce petit présentateur, une salamandre, a été choisi à l'issue d'un concours et sera animé en 3D.

> Notre préférence ira à des films d'origine étrangère, peu diffusés en France, et donc susceptibles d'apporter une spécificité à la chaîne.

> Nous partagerons le temps d'antenne entre programmes pour maternelles et enfants d'âge scolaire. Les autres chaînes de télévision diffusent peu de programmes pour les tout petits et TV Breizh choisira de s'attacher en partie à cette cible afin de proposer une alternative à l'offre proposée ailleurs.

> Les programmes jeunesse sont ceux qui seront en priorité doublés en breton. TV Breizh sera donc la seule chaîne de télévision proposant tous les jours des dessins animés en langue bretonne et espère ainsi recueillir les suffrages des milliers d'enfants scolarisés en classes bilingues.


Bretons du Tour du Monde

• Durée de chaque édition
52 minutes.

• Programmation
Hebdomadaire: le samedi à 20h30

• Multidiffusion
Chaque édition sera diffusée trois fois à des horaires différents sur une durée de deux semaines.

• Description de l'émission
TV Breizh veut être la télévision des Bretons de Bretagne et des quatre coins du monde: la chaîne se doit donc de consacrer une case de sa grille aux Bretons d'ailleurs.

L'émission "Bretons du tour du monde" est conçue comme un mini road-movie deux "apprentis" JRI (journalistes reporters d'images), fraîchement sortis des écoles, partiront sur les routes des cinq continents durant plusieurs mois avec un équipement très léger et un budget limité. Ils auront pour mission de nous faire parvenir chaque semaine un portrait de Breton expatrié d'une durée d'environ 13 minutes, ainsi que leur carnet de route filmé, racontant leurs propres aventures et mésaventures. Les téléspectateurs suivront leur parcours et leur évolution avec intérêt, et s'identifieront même peut-être à ces "héros" particuliers...

Les candidats " globe-trotters " seront choisis selon des critères très rigoureux :ils devront faire preuve de sérieuses motivations et d'un sens aigu de la débrouillardise, sans compter les nécessaires qualités professionnelles de base.


brezhoneg@gwalarn.org
Pajenn degemer / Home page / Page d'accueil
©Bretagne Internet